Le Dot Painting (ou pointillisme), c’est quoi ?

C'est une technique qui consiste à effectuer une série de points très serrés qui se suivent et qui ne se mélangent pas.

Elle est particulièrement utilisée lors de rassemblements rituels par les peintres Aborigènes.

 

On trouve l’origine du point (dot en anglais), aussi bien dans la peinture sur sable, la décoration corporelle, ainsi que sur les gravures rupestres poinçonnées.

Le dot painting contemporain sur toile et en acrylique serait apparu à Papunya (centre de l’Australie) vers 1970.

Le dot painting dont l'aspect hypnotique plait aux Aborigènes, correspond à leur conception vibratoire et holistique d'un monde où les êtres et les choses s'interpénètrent et s'influencent. Le remplissage pointilliste des toiles aborigènes nous dit que le monde est UN.

art-aborigene.jpg

C’est en 1886 que le mot « pointillisme » apparaît pour la première fois en Europe, pour des paysages, par de célèbres peintres français comme Georges Seurat, Camille Pissaro, Paul Signac…

 

Autodidacte, j’essaie de développer au mieux cet art en faisant des formes géométriques libres ou sacrées, tout en y incorporant de l’énergie positive.
20200509082611_IMG_0521.JPG
IMG_20190915_081454.png
IMG_20200806_150401_912_edited_edited.jp